Basket – Trophée du Futur : Pas si simple pour Cholet

Basket – Trophée du Futur : Pas si simple pour Cholet

Basket – Trophée du Futur : Pas si simple pour Cholet

Leader de la saison régulière les joueurs de Cholet et favoris à leur succession, ont été bousculé en première mi-temps par une valeureuse équipe de Boulogne-Levallois. L’escouade de Régis Boissié aurait pu rêver d’une meilleure entrée en matière.

Dès le départ, le ton a été donné lorsque le meneur De Sousa a converti un tir à 3 points du coin droit sur une jambe, montrant à ses adversaires toute la mesure de son talent. Mais si la dernière équipe qualifiée pour le Trophée du Futur s’était trompée, les 92 Métropolitains ont offert une grande résistance. Et encore mieux, grâce à une bonne présence dans les deux courses et à l’interception Boulogne Levallois a gardé la parité à l’issue du premier acte (17-17). Le reste devrait être pareil, les joueurs du Haut de Seine exploitant leurs adversaires. Mais grâce à une avance de 8-0, Cholet a retrouvé beaucoup de couleurs, notamment grâce à l’excellent arrière Léopold Delaunay. Mais il était écrit que ce ne serait pas si facile pour le capitaine de la saison régulière. Cumul des pertes de balle (8 au total en deux quarts de temps), et des imprécisions dans le tir (7/17) à deux points. A la pause d’un match de repêchage, Cholet n’était en tête que par 5 petits points (33-28). Mais il doit y avoir eu un moment où Cholet était sur le point d’affirmer son autorité. Cela s’est fait au troisième acte grâce à un doublé Delaunay-De Souza qui a finalement trouvé sa cible à 3 points. Voir l'article : Basket: «Tout le monde me dit que je fais la meilleure... La position défensive a de nouveau été pénalisée, comme l’immense frappe de Tshunza Tshunza contre son homologue Ventura. Alors que nous pensions que le défaut était définitivement fait, les Métropolitains n’ont pas lâché le match, après un bon Giffa (15 points) ils ont également chuté à -5 (46-51). Lors de l’analyse vidéo, Régis Boissié avant le match avait demandé à ses joueurs de rendre leurs homologues assommés offensivement. Il a été fait dans le dernier acte pour remporter un succès mérité mais pas toujours facile à construire. Note finale 71-60, pour Cholet Basket, un match confortable qui ne plaît pas du tout à l’entraîneur Boissié: «Nous avons été pris par le défi que nous avions et notre statut, nous nous sommes battus pour se libérer, les joueurs ont eu du mal à lâcher prise. Nous sommes face à une équipe Levallois qui nous a dérangés en défense. «L’enjeu pour Cholet est de taille, remporter le Trophée du Futur pour la troisième fois consécutive serait une première dans l’histoire de la compétition.

Sources :

Lire aussi