XV de France. Les performances des Bleus dans le Tournoi, de bon augure avant France 2023 ?

XV de France. Les performances des Bleus dans le Tournoi, de bon augure avant France 2023 ?

Dès 2020, le XV de France a terminé à la deuxième place du Tournoi des 6 Nations. Il prépare bien la Coupe du monde 2023 en France.

Finissant deux fois de suite à la deuxième place du Tournoi des 6 Nations derrière l’Angleterre puis le Pays de Galles, le XV de France a porté le costume de rugby Poulidor. Une équipe avec panique mais ne peut pas conclure. Il y a, bien sûr, une certaine dose de déception parmi les bleus et on peut le comprendre, car on se souvient rarement de ce dernier. Ce sont des concurrents qui voulaient décrocher un premier succès dans cette compétition depuis 2010 pour valider leurs efforts et leurs progrès. Il faut cependant rappeler que ce sont les meilleurs résultats pour le XV de France depuis ce Grand Chelem il y a dix ans. Avant l’ère galthienne, le Tricolore était abonné à la quatrième place, occupée 5 fois. Il ne faut pas oublier que les Bleus ont terminé à la cinquième place en 2016 et même à la sixième place en 2013 deux ans avant la Coupe du monde. Précisément deux ans, c’est ce qui nous sépare de la Coupe du monde qui se déroulera en France. D’ici là, le groupe dirigé par Fabien Galthié et son staff gagnera en expérience, en confiance et pourrait porter l’une des tenues favorites du titre.

Comme nous le savons tous, l’expérience est essentielle pour remporter une Coupe du monde. En 2019, le XV de France s’est vu présenter un groupe de 26,5 ans d’âge moyen et 26 sélections pour un total de 806. Depuis l’inauguration du nouvel entraîneur, il y a eu un rajeunissement dans les lignes. Mais contre l’Écosse, l’âge moyen était également de 26 ans, avec seulement 23 têtes. Il y a encore peu d’espoir de gagner à l’échelle mondiale si l’on en croit la tendance des gagnants précédents. En comparaison, le champion du monde sud-africain a ajouté 1054 sélections au départ de la Coupe du monde (34 sélections en moyenne) pour une moyenne d’âge d’environ 28 ans (27,8). Si vous parlez de cette marque, c’est parce que c’est l’âge moyen de tous les vainqueurs de la Coupe du monde depuis 1999: 28 ans pour les Wallabies et les Noirs de cette année-là en 2011, 27 ans pour les Boks en 2007, 29 ans pour les Anglais en 2003 et les Néo-zélandais en 2015. Fabien Galthié, grand fan des figures, a composé son groupe pour atteindre ce cap en 2023? C’est une possibilité, ce dont nous sommes sûrs, c’est que le XV de France est sur la bonne voie. Les Bleus ont montré que le succès à Cardiff l’année dernière n’était pas qu’un flash. Lors de l’édition 2021, ils ont remporté la victoire à Dublin pour la première fois en dix ans. Par conséquent, ils sont capables de battre leurs homologues européens sur le gazon. Ce qui manque maintenant, c’est une victoire dans le tournoi pour valider la progression. Gagner les 6 nations l’année prochaine ou même 2023 serait de bon augure pour la Coupe du monde. Mais ce n’est pas non plus une garantie de victoire en Coupe du monde. En 2019, les Springboks avaient remporté le championnat de rugby avant la Coupe du monde. Mais en 2015, comme en 2011, ce sont les Australiens qui remportent le Championnat des Nations du Sud avant que les All Blacks ne dominent la compétition. Aviron Encore plus loin dans le passé, ni l’Afrique du Sud ni l’Australie n’avaient remporté les Tri Nations en 2007 et 1999. Enfin, la seule nation qui e vraiment dominé la compétition avant son sacre, c’est l’Angleterre. Avant le titre de 2003, le Rose XV a remporté le tournoi en 2000, 2001 et 2003, remportant le Grand Chelem cette année-là. Seuls les bleus de 2002 étaient venus faire échouer ses projets. Mais les Anglais ont terminé à la deuxième place, alors vous pourriez être tenté de dire que c’est la cohérence des performances et du personnel qui compte le plus. Mais nous avons vu au Pays de Galles que nous pourrions sortir d’une saison noire (2020) et obtenir un grand tournoi des 6 nations. En 2023, les Bleus pourront également côtoyer les meilleures nations du sud, en commençant en Australie cet été avant de revenir en Nouvelle-Zélande à l’automne. De quoi vous tester contre le meilleur de la planète ovale. Mais nous savons que la Coupe du monde est vraiment une compétition indépendante. Les nations concurrentes le considèrent après des mois de préparation. Les meilleurs joueurs sont là et surtout ils sont en pleine possession de leurs moyens pour endurer la durée de l’événement. Une Coupe du monde n’est pas un sprint, mais un marathon physique et mental. Ce sera encore plus vrai en 2023, car l’organisation a prolongé la durée de la Coupe du monde pour offrir aux joueurs plus de temps de repos. Et ce ne sont pas les fans qui vont se plaindre, car cela signifie que la soirée rugby sera encore plus longue aux quatre coins de la France. Pour avoir une place au premier rang, n’hésitez pas à acheter un pack Team ou City qui sera disponible lors de la vente publique France 2023 le 6 avril.

Ce dont nous sommes sûrs, c’est que le XV de France est sur la bonne voie. Les Bleus ont montré que le succès à Cardiff l’année dernière n’était pas qu’un flash. Lors de l’édition 2021, ils ont remporté la victoire à Dublin pour la première fois en dix ans. Par conséquent, ils sont capables de battre leurs homologues européens sur le gazon.

Par conséquent, nous serions tentés de dire que c’est l’uniformité du rendement et de la dotation qui compte le plus. Mais nous avons vu au Pays de Galles que nous pourrions sortir d’une saison noire (2020) et obtenir un grand tournoi des 6 nations. En 2023, les Bleus pourront également côtoyer les meilleures nations du sud, en commençant en Australie cet été avant de revenir en Nouvelle-Zélande à l’automne. De quoi vous tester contre le meilleur de la planète ovale. Mais nous savons que la Coupe du monde est vraiment une compétition indépendante. Les nations concurrentes le considèrent après des mois de préparation. Les meilleurs joueurs sont là et surtout ils sont en pleine possession de leurs moyens pour endurer la durée de l’événement. Une Coupe du monde n’est pas un sprint, mais un marathon physique et mental. Ce sera encore plus vrai en 2023, car l’organisation a prolongé la durée de la Coupe du monde pour offrir aux joueurs plus de temps de repos. Et ce ne sont pas les fans qui vont se plaindre, car cela signifie que la soirée rugby sera encore plus longue aux quatre coins de la France. Pour avoir une place au premier rang, n’hésitez pas à acheter un pack Team ou City qui sera disponible lors de la vente publique France 2023 le 6 avril.

Découvrez les packages Team et City