Liverpool renverse Manchester United en premier League et peut toujours croire à la Ligue des champions

Liverpool renverse Manchester United en premier League et peut toujours croire à la Ligue des champions

Le match : 2-4

Le match : 2-4

48 heures après la défaite de Manchester United contre Leicester (1-2), Ole Gunnar Solskjaer a pris la décision d’échanger la quasi-totalité de ses onze de départ contre le choc contre Liverpool. Ce sont donc les cadres réguliers qui ont commencé le match, et les Red Devils ont rapidement pris le dessus sur Liverpool. Voir l'article : Ligue des champions : le PSG « est sur la bonne voie », selon Neymar. Plus agressifs et équitables, ils ont ouvert le score pour Bruno Fernandes, sur un tir extérieur bloqué par Nathaniel Phillips (10e).

Mais après une demi-heure à haute intensité, les Mancuniens ont craqué physiquement – c’était leur quatrième match en sept jours – et n’ont pas pu empêcher Liverpool de revenir. Si Diogo Jota, préféré à Sadio Mané, a croisé Henderson après une séquence de grande classe (33e), le Portugais a dupé Dean Henderson avec un Madjer dans le coin qui a suivi (34e). Les joueurs de Jürgen Klopp ont finalement profité de leur supériorité physique pour réussir une contre-attaque implacable qui a conduit Manchester United à répéter des erreurs de récupération. Firmino, qui n’avait plus marqué depuis le 28 janvier, en a profité pour donner un avantage à son équipe peu avant la pause (45 + 5).

Les rouges profitent de l’espace En revenant des vestiaires, les rouges partent de la même base pour avancer vers l’attaque. En quelques secondes, Firmino a réussi à signer un doublé (47e) pour faire le break. Diogo Jota, très efficace tout au long du match, était également proche de son deuxième but mais le poteau est arrivé pour entretenir les espoirs mancuniens. Les changements d’Ole Gunnar Solskjaer ont donné un second souffle aux habitants, surtout avec Greenwood sur le côté droit de l’attaque. Plus offensifs, les Red Devils ont réduit l’écart avec Marcus Rashford (68e).

Au cours des vingt dernières minutes, le ballon a continué à aller de but en but. Manchester aurait très bien pu revenir au tableau de bord mais la double tentative de Greenwood (70e) a trouvé des défenseurs sur son passage, lorsque Rashford (76e) et Bruno Fernandes (79e) n’ont pas encadré leurs attaques. C’est finalement Mohamed Salah qui a profité du jeu offensif adverse pour prendre de la place et se retrouver seul devant Henderson. L’Egyptien a trompé le gardien anglais pour achever le travail collectif des Reds (90º). Cette victoire permet à Liverpool d’être à quatre points de Chelsea, quatrième et dernière virtuelle classée pour la prochaine Ligue des champions, malgré un match tardif. Manchester United devra attendre pour obtenir officiellement sa place en tant que finaliste de la Premier League.

Sources :

Articles en relation