Ligue des champions: le but de l’année pour Taremi, quatre Français dans le top 10

Ligue des champions: le but de l’année pour Taremi, quatre Français dans le top 10

L’UEFA a dévoilé vendredi le statut des dix meilleurs buts de la Ligue des champions 2020-2021. La performance de Mehdi Taremi dans le dernier quart-temps entre Porto et Chelsea, colonne vertébrale de la saison supplémentaire, a été élue meilleure de l’année.

10- Manoir Salomon (Shakhtar Donetsk)

L’impressionnante victoire du Shakhtar Donetsk face au Real lors de la première journée du groupe de la Ligue des champions a été marquée par le but du joueur israélien Monor Solomon, servi par le ravissant talon de Mateus Martins.

Face à Istanbul Basaksehir dans le groupe, le latéral gauche Angelino s’est imposé d’un pur geste de la tête : une séquence de contrôle derrière la jambe d’appui – une frappe du gauche. Il ne peut pas être arrêté.

8- Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)

Les trois buts de Mbappé au Camp Nou lors du match aller du 16e match sont sans aucun doute le meilleur, avec un défi rapide qui s’est terminé par un tacle au sommet de ter Stegen. De quoi mettre le PSG sur la voie des quarts de finale.

7- Alassane Pléa (Borussia Mönchengladbach)

Deuxième Français à ce poste, le milieu de terrain de Mönchenglabach a attaqué le Shakhtar Donetsk lors de son plus gros match en Ukraine (6-0), d’une frappe longue et puissante dans la lucarne gauche.

Dans un match similaire au but de Manor Solomon, le Ballon d’Or 2018 s’est distingué avec une autre frappe d’urgence depuis l’extérieur de la lucarne. Cependant cela ne suffit pas pour éviter la défaite des Merengue.

Le premier arrêt du Real Madrid pour le même Alfredo-Di-Stefano lors du match aller contre Chelsea est toujours dans tous les esprits. Là encore, cette manchette – la reprise de la droite n’a pas empêché l’élimination de son équipe face au futur vainqueur de la compétition.

Malheureusement, ce n’est pas un geste dont nous nous souviendrons lorsque nous parlerons de PSG-Basaksehir, mais c’est la vitesse de l’assassinat de Neymar pour essuyer Ponck d’un petit pont puis tromper Günok avec une frappe brossée, envoyée et digne du ciel.

Un autre joueur des Bleus, Olivier Giroud, a excellé en Ligue des champions en marquant le match aller contre l’Atlético de Madrid, avec un vélo très maniable.

Ce complot de Messi a semé le doute dans l’esprit des Parisiens lors du 16e retour face au Barça, et surtout il a décidé du régime dominant. Gros lors de la rencontre, Keylor Navas n’a cette fois pas pu faire face à la lance envoyée par Pulga avec une toile d’araignée.

S’il n’est pas indispensable, prendre soin de Taremi est préféré par les internautes comme un bon objectif compétitif. Après avoir reçu un centre de Nanu, le joueur iranien s’est élevé au-dessus de tout le monde dans la surface de Mendy pour mordre les ciseaux pendant plus de temps. A quoi s’attendre après la sortie du FC Porto à l’issue de ces quarts de finale.

Sources :