La Red Bull de Max Verstappen inspectée en profondeur après le GP de Monaco

La Red Bull de Max Verstappen inspectée en profondeur après le GP de Monaco

Les délégués techniques du Grand Prix de Monaco ont choisi la Red Bull de Max Verstappen à l’issue de l’épreuve monégasque pour le désormais traditionnel contrôle technique d’après course.

A partir de cette saison 2021, la FIA a décidé d’établir un contrôle technique plus approfondi après chaque épreuve disputée dans le championnat du monde de Formule 1.

A l’issue de chaque course, les délégués techniques sélectionnent au hasard une monoplace parmi les dix premiers afin de l’inspecter minutieusement et de détecter les éventuelles non-conformités.

Après l’arrivée du Grand Prix de Monaco, le vainqueur de la course Red Bull, Max Verstappen, a été choisi par la FIA.

« Après la course du Grand Prix de Monaco, la voiture numéro 33 a été choisie au hasard parmi les dix premières pour des inspections physiques supplémentaires. On peut le lire dans le rapport FIA.

« Ont été soumis à des inspections physiques : la manivelle, y compris les maîtres-cylindres de frein, la détection de position de pédale d’accélérateur, les amortisseurs associés, l’environnement de la cellule de survie, les capteurs et son enracinement du métier à tisser et ses connexions au SECU et autres unités. « 

« Tous les composants inspectés se sont avérés conformes au règlement technique de la Formule 1 2021. »

Après le Grand Prix de Monaco, Max Verstappen a pris la tête des Championnats du monde 2021 avec quatre points d’avance sur Lewis Hamilton.

Pour rappel, en cas de non-conformité après un contrôle technique d’après course, le concurrent en question pourra se voir infliger une pénalité ou être disqualifié. A ce jour, aucune non-conformité n’a été déclarée par la FIA.

Sources :