XV de France. Melvyn Jaminet (USAP) peut-il s’inviter en Australie sans avoir joué en Top 14 ?

XV de France. Melvyn Jaminet (USAP) peut-il s'inviter en Australie sans avoir joué en Top 14 ?

L’arrière latéral de l’USAP Melvyn Jaminet a bien travaillé avec l’USAP pendant la saison Pro D2. Il serait accompagné d’un bâton triangulaire.

Nouvelle pépite de l’USAP, qui est Melvyn Jaminet ? Avant même la finale de l’USAP Pro D2, Melvyn Jaminet nous a donné de l’intérêt. C’était alors en novembre, et l’USAP n’avait pas encore reçu son 14e billet. Pourtant, Jaminet était déjà l’homme du match notamment avec un match plein contre Aurillac lors de deux tentatives, trois remplacements et un penalty. Perpignan est déjà costaud et le dos n’est pas nouveau. Il a finalement terminé la saison avec neuf buts à l’heure grâce à 26 matchs joués (22 titularisations) dont la finale contre BO. Pour ceux qui auraient pu penser que Jaminet ne pourrait pas résister à la pression, il a répondu par un match difficile (quatre pénalités, trois remplacements, une tentative) qui a permis à l’USAP de ramener les meilleurs individus. Maintenant, nous avons hâte de voir comment No. 15 œuvres pour le top USAP. A l’affiche de la saison, où s’arrêtera Melvyn Jaminet ? S’il parvient encore à améliorer son jeu, il pourrait bien s’inviter chez les Bleus. Nous voyons ceux qui viennent et aimeraient qu’on les laisse seuls. Arguant que les Bleus ont déjà de quoi dépenser sur leur dos. Mais ce serait un rappel que malgré son excellente forme, Dulin n’a pas 21 ans. Je n’oublierai pas Anthony Bouthier (28) et Thomas Ramos (25). Deux éléments qui ont encore de belles années devant eux et les Bleus. Pourtant, L’Indépéndant nous apprend que les Catalans s’intéressent aux ouvriers du XV en France. Comment pourrait-il en être autrement après ses services ? La question que tout le monde se pose (enfin nous nous posons) est : allons-nous emmener Melvyn Jaminet en Australie ? Et depuis, où n’a-t-il jamais joué dans le Top 14 ? XV en France. Un accord sur le paiement international pour les voyages australiens serait vous pariez l’enfer. Mais il faut rappeler que l’équipe de France pourra s’appuyer sur 42 joueurs. Ce qui suggère que les novices peuvent être sur le chemin. Il faut aussi rappeler que les finalistes n’iront pas en Australie pour rivaliser avec les Wallabies. Thomas Ramos et Brice Dulin peuvent donc rester à la maison si leur équipe se qualifie pour la finale de la ligue le 25 juin. Ce qui ouvre la porte à des choses comme Melvyn Jaminet. Cependant, Usapiste semble partir loin derrière la concurrence. Et surtout ce Romain Buros. L’UBB s’est qualifiée pour les finales du Top 14 et du Championnat d’Europe. Une campagne européenne où il est apparu au début des U20. De plus, il n’est pas trop vieux non plus (23 ans) et représente aussi l’avenir de ce dernier poste comme son ami, Geoffrey Cros. Sans blessure grave l’automne dernier, ce dernier aurait également pu ordonner le déplacement. Coupe de la Ligue. Génial face à Bristol, Romain Buros UBB gage de sécurité Si l’on continue à revoir le nombre de personnes instruites, on peut aussi citer Kylan Hamdaoui. Le Stade Français n’a pas connu une saison facile. Et Hamdaoui n’a pas autant brillé dans la compétition (5 tentatives). Mais il a été appelé par Fabien Galthié en janvier dernier pour préparer le tournoi sans porter le maillot du XV de France. Ce qui montre que le staff compte sur le joueur de 27 ans. Cependant, il pourrait être en finale de la compétition comme Romain Buros. Pour le moment, le seul départ sûr est Anthony Bouthier car les Héraultais sont en vacances comme Toulon. De qui recevons-nous le RCT ? Un certain Gervais Cordin, 22 ans, a également appelé à Galthié en janvier 2020 avant de se blesser. Autant dire que la concurrence est rude sur Jaminet. Cependant, le Catalan repart avec l’avantage : il trébuche et tombe très bien. Reste que l’entrée ne devrait pas être “brûlée” lors de la tournée australienne que les Bleus n’ont plus gagnée depuis… 1990. Souvenez-vous de Félix le Bourhis en 2014…

Sources :