Voile : le Pro Sailing Tour, nouveau format et nouveau circuit de courses pour multicoques

Voile : le Pro Sailing Tour, nouveau format et nouveau circuit de courses pour multicoques

Les trimarans de la classe Multi50 ont changé de nom et s’appellent désormais Ocean Fifty. De mai à fin juillet, six d’entre eux s’affrontent dans une nouvelle compétition, en quatre étapes, suivie d’une grande finale début août.

A deux pas de la base militaire de l’île Longue, dans la rade de Brest, ce fut une véritable bataille navale qui a combattu, du 19 au 23 mai, les six trimarans de la classe Ocean Fifty (ex-Multi50), des bateaux d’une longueur de 50 pieds (15 mètres). Malgré les coups de vent répétés et un huis clos imposé par la crise sanitaire, les trente marins engagés dans cette compétition sans précédent ont pu courir et lancer leur nouvelle compétition, le Pro Sailing Tour.

Changement de nom, nouveau circuit: le pari peut paraître audacieux pour les skippers de ces multicoques peu connus du grand public, et souvent à l’ombre des Ultimes ou Imoca lors des grandes courses transatlantiques comme le Jacques-Vabre ou la Route transatlantique course. Rhum. «La classe Ocean Fifty est connue dans le monde de la course au large, mais elle doit désormais être portée à la connaissance du grand public», explique Erwan Le Roux, président de la classe et skipper de Ciela-Village. Pour ce faire, nous avons dû inventer notre propre race. Les Imoca ont leur Vendée Globe, l’Ocean Fifty a désormais son Pro Sailing Tour. « 

Au centre de la réflexion des skippers, des valeurs qui, selon eux, les caractérisent: l’équipage et le partage. L’arrivée en 2019 de nouveaux marins dans le groupe, Sébastien Rogues (skipper de Primonial) et Fabrice Cahierc, désormais sans bateau, a permis au projet d’avancer. Les deux marins sont approchés par la société de production audiovisuelle, d’événements et de marketing sportif Upswing Prod, propriété de Charles de Raincourt, Julien Mauriat et Edouard Mauriat.

Upswing Prod et l’association Multi50 ont défini un concept original: un documentaire, Ocean Fifty, qui donne à la classe son nouveau nom. Cinq épisodes dans les coulisses seront diffusés sur Canal + à la fin de l’année ou début 2022. «L’innovation est notre regard documentaire. Nous voulions éviter le côté communication professionnelle du sport de haut niveau, qui ne permet pas la sincérité d’expression. Et c’est la vérité qui attire le public », explique Julien Mauriat.

Sources :