TV : Canal + salement viré, les présidents de Ligue 1 accusés

TV : Canal + salement viré, les présidents de Ligue 1 accusés

Publié le jeudi 3 juin 2021 à 15h00 I : Ligue 1.

Lorsque les droits télé de Ligue 1 ont été attribués à Mediapro, les présidents de clubs français n’ont eu aucune pitié pour Canal +.

La saison 2020-2021 a rappelé à tous que Canal+ était le diffuseur TV historique le plus fiable du championnat de France, la chaîne cryptée qui avait capté la catastrophe industrielle de Mediapro, dont la chaîne Téléfoot a disparu en milieu de saison. Un échec qui aurait pu être évité si les présidents des clubs de Ligue 1 et Ligue 2 avaient eu davantage de respect pour Canal + dès l’octroi des droits de télévision, selon Pierre-Antoine Capton, responsable du stade Malherbe de Caen et Mediawan. , l’une des sociétés de production les plus importantes d’Europe.

« Mediapro, au départ, ce sont des fabricants en Espagne, dans de nombreux pays, avec des groupes sérieux derrière. Mais ils ont accumulé de nombreuses difficultés : Covid, l’émission qui faisait moins bien, des abonnés qui n’ont pas suivi. La vérité, c’est qu’il y a un diffuseur de football en France et c’est Canal +. Il a très bien fait son travail et a été licencié sans respect. Certains présidents de club n’ont pas regardé au-delà du nez. La situation rend les choses un peu difficiles entre Canal+ et la ligue, et je suis convaincu qu’ils trouveront une solution », explique le producteur audiovisuel sur SoFoot.com, avant de continuer à évoquer la Ligue 1 avec 18 clubs. « Le spectacle doit être meilleur. C’est horrible à dire, mais il y a des jeux dont personne ne se soucie. Ensuite, comme il y a moins de revenus, il faut rendre la concurrence plus attractive. Dix-huit ou vingt clubs, pour moi il n’y a pas de tabou. Si Caen descend en National demain à cause de ça, ce n’est pas à cause du format, mais parce qu’on n’aurait pas été bons. » Une question cruciale a été abordée lors de l’assemblée générale de la LFP jeudi.

Sources :