Rugby : Le Stade Dijonnais respire enfin

Rugby : Le Stade Dijonnais respire enfin

Pour son dernier match de la saison à domicile, le Stade Dijonnais s’est imposé sur le fil face à Massy (37-35). Ce succès est ô combien important pour des Dijonnais qui respirent un peu après une saison compliquée.

Pour son dernier match de la saison à domicile, le Stade Dijonnais s’est imposé sur le fil face à Massy (37-35). Ce succès est ô combien important pour des Dijonnais qui respirent un peu après une saison compliquée.

C’est une victoire qui «vaut l’or». Le Stade Dijonnais s’est imposé samedi face à Massy (37-35). Rouge et Bleu va terminer en beauté une saison qui avait mal commencé. Face à Massy, ​​un ancien résident de Pro D2, les joueurs du Stade ont mis tout leur cœur à suivre le rythme de leur adversaire, donnant tout dans les derniers instants du match pour venir les battre au poteau. Comme symbole, c’est le centre Andrea Rabago qui vient sur un coup de pied pour donner la victoire à Dijonnais dans son dernier maillot à domicile. Il a ensuite converti la tentative inscrite par la pute Lucas Marijon quelques secondes plus tôt. La rencontre avait également bien commencé pour Rouge et Bleu, qui menait 23 à 15 à la pause grâce à deux tentatives (Florian Desbordes à la 21e minute et David Odiete à la 29e minute) et au pied magique de la demie, Anthony Fuertes ouvre . A leur retour des vestiaires, les habitants de Massic se sont installés dans le camp de Dijon pour intensifier la pression. Une tentative récompensée par deux tentatives qui permet à Massy de reprendre la marque et même de revenir en tête à cinq minutes du coup de sifflet final. Le reste est maintenant connu. Malgré un coup franc bien placé après 75 minutes, le Stade Dijonnais a tenté une variante qui a amené le ballon à l’autre bout de la surface de réparation. A voir aussi : Champions Cup - Les instances du rugby solidaires du boycott des réseaux sociaux. Bien qu’aucune relégation ne soit attendue cette saison, le Stade Dijonnais n’a pas voulu entendre parler d’une équipe imméritée. « Puisque nous savons qu’il n’y aura pas de descente, nous nous sommes interdits de rester sur le tapis vert », a déclaré le demi de mêlée Thomas Sylvestre. Rouge et Bleu s’est donc donné les moyens de finir au milieu de la table. Ce succès face à Massy permet au stade de se distancer du bas du tableau. Dans une poule dominée par l’US Bressane, Dijon occupe désormais la huitième place. Avec quarante points au compteur et dix en avance sur les deux dernières positions, les stades peuvent s’amuser et enfin se permettre de respirer un peu.

Sources :

A découvrir aussi