Rugby à XV : un arc-en-ciel sur les terrains pour faire bouger les lignes contre l’homophobie

Rugby à XV : un arc-en-ciel sur les terrains pour faire bouger les lignes contre l'homophobie

Dans le cadre de son programme social «Let’s Fight Homophobia» lancé en 2020 et à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT) le 17 mai, la Ligue nationale de rugby (LNR) met actuellement à disposition un outil de publicité lors du Top 14 et les matchs Pro D2.

Au lieu d’aller au paradis, l’arc-en-ciel fleurira sur les poteaux érigés. A la demande de la Ligue Nationale de Rugby (LNR), il sera vu sur la ligne, en plus de ceux déjà tirés pour jouer le jeu. La ligne de 75 mètres montre le «chemin vers le sommet de la rhétorique homosexuelle» dixit prince et représente le «modèle de l’étude LNR, afin de motiver les gens. autant que possible dans le cas des LGBTphobies dans le sport et dans la communauté». Selon l’organisation, «cette étude expose l’homosexualité: 75% des répondants estiment qu’il est encore difficile de parler d’homosexualité au rugby».

En tant qu’acteur social, LNR est «engagé à changer les attitudes et les pratiques, à la fois sur le terrain et dans la communauté et souligne que le rugby est un espace ouvert pour tous. Personne ne doit abandonner sa passion ou jouer au rugby en raison de son orientation sexuelle. « 

L’action au stade, vue lors de la 24e journée des matchs du Top 14 de l’United Bordeaux-Bègles et du Castres Olympique (ce samedi 15 mai à 14h45) et de l’ASM Clermont-Auvergne face au Rugby Club Toulonnais (même jour à 21h05) ) et au lieu du 30 le dernier de l’épisode régulier de Pro D2 lors du Montauban-Grenoble (désormais vendredi 14 mai et 18h30). Elle sera suivie par «le lancement de 30 ateliers de développement de club depuis la rentrée de septembre 2021, animés par TETU, et avec le soutien de la Société Générale, pour toute la famille rugby». Enfin, « De ce vendredi au 17 mai, toute la Ligue nationale de rugby portera les couleurs du drapeau LGBTQ +. »

Sources :