Ligue Europa : quand Manchester United terrassait la Roma

Ligue Europa : quand Manchester United terrassait la Roma

Avant la demi-finale aller de League Europa entre Manchester United et la Roma, retour 14 ans en arrière quand le club anglais, emmené par Cristiano Ronaldo, infligeait l’une des plus grandes défaites de son histoire à la Louve.

Avant la demi-finale aller de League Europa entre Manchester United et la Roma, retour 14 ans en arrière quand le club anglais, emmené par Cristiano Ronaldo, infligeait l'une des plus grandes défaites de son histoire à la Louve.

Reculez pour mieux souffler. Il a été éliminé de la Ligue des champions au début de l’hiver, Manchester United a réussi à se redresser. Le club anglais, 2e de première division, peut même vivre une fin de saison passionnante avec la demi-finale de la Ligue Europa, dont le premier match aura lieu jeudi à Old Trafford, et nous pourrons également le suivre en direct. Sur le même sujet : Ligue Europa : les affiches des demi-finales. sur notre site Web. La Louve aura une chance de sauver un exercice mourant. Jamais lors d’un match de Serie A, où ils occupent actuellement la 7e place, les Italiens ne pourront encore remporter la première Coupe d’Europe de leur histoire (autre que la Fair Cities Cup).

Ce qui suit après cette annonce

Par le passé, souvent mécontents sur la scène européenne, les Roms devront mettre de côté un autre mauvais souvenir avant d’affronter les diables rouges. Pendant deux années consécutives, ils ont éliminé la Roma en quarts de finale de la Ligue des champions. Si la double confrontation a été assez équilibrée pour la deuxième fois, sinon serrée (succès 2-0 et 1-0 pour le futur vainqueur de la compétition), l’épisode 2007 s’est tourné vers une correction. Le méchant 7-1, causé par les troupes de Sir Alex Ferguson, représente la plus lourde défaite du club de l’histoire moderne sur la scène continentale.

La tornade MU

Ce souvenir est également douloureux pour les clubs français. Pour se qualifier pour les quarts de finale, la Roma devait avoir un OL à Gerlanda, ce qui a encore étonné les passes de Mancini à la Reveillère. MU lui a offert le scalp du LOSC, qui n’avait toujours pas digéré le coup franc de Giggs sans le coup de sifflet de l’arbitre, mais avec son consentement. Lire aussi : A quoi va ressembler la Ligue Europa Conférence ? Sur le chemin de Rome, les Anglais ont souffert avec le détenteur de Solskjaer et ont perdu 2-1 après avoir joué plus de la moitié à dix à onze après l’expulsion de Scholes. Le retour promet un match nul, mais la tension a duré vingt minutes.

Les charnières Chivu-Mexès, De Rossi ou Totti ne peuvent rien faire contre Manchester United les très grandes soirées. Carrick (11e), de retour Smith (17e) et Rooney (19e) donnent déjà un gros avantage. Le jeune mais déjà incontournable Ronaldo ajoute un extra avant la pause (44e) avant de tenter son doublé (49e). En plein succès, Carrick envoie une fusée dans la lucarne du pauvre Donnie, 60 ans, qui s’écroule pourtant à genoux. La glorieuse réduction du retard de De Rossi sur la passe de Totti (69e) passe presque inaperçue, alors qu’Evra participe à la fête avec l’objectif du premier but européen (81e). Le score final (7-1).

Sources :

Articles populaires
A lire également