Ligue des champions féminine – Barcelone – Chelsea, opposition de styles pour une finale inédite

Chelsea’s Galactic Armada ou le séduisant FC Barcelone. Ce dimanche, à Göteborg (21h00), la finale de la Ligue des champions féminine couronnera l’une de ces équipes, après des années de domination à Lyon. En Suède, les femmes de Barcelone pourraient hisser l’Espagne sur le toit de l’Europe pour la première fois de l’histoire des filles, deux ans après leur dernière défaite face à l’OL. Les Anglais, qui n’ont jamais atteint ce niveau, tenteront d’imiter leur voisin Arsenal, vainqueur en 2007, alors que la C1 était nommée Coupe féminine de l’UEFA.

Dans tous les cas, le vainqueur sera sans précédent et deviendra le premier club à remporter la Ligue des champions masculine et féminine. « C’est un trophée que nous n’avons pas encore gagné, alors nous croisons les doigts pour écrire une page d’histoire », Bethany England, l’attaquant de Chelsea, qui avec un doublé historique en finale le 29 mai, vise un double historique contre Manchester City. Ils ne se sont pas qualifiés la saison dernière, les Londoniens ont une saison de feu sur le Vieux Continent, où ils ont éliminé Wolfsburg et le Bayern Munich, ainsi que sur le front intérieur.

Nouvel exploit, 5 ans plus tard: Leicester remporte le trophée

Ils ont conservé le titre du championnat dimanche, avec une seule défaite par heure, grâce à la meilleure défense (10 buts), à la meilleure attaque (69 buts), au meilleur buteur (Sam Kerr, 21 buts) et aux meilleures passes (Fran Kirby, 11 passes décisives) ). Encore amateur à son arrivée en 2012, Chelsea s’est transformé ces dernières années sous la direction de l’entraîneur Emma Hayes, couronnée cinq ans plus tôt en C1 pour un membre du staff d’Arsenal, dernière équipe non française ou allemande à devenir championne d’Europe.

Sources :