Le PSG en finale de la Coupe de France après avoir éliminé Montpellier aux tirs au but

Le PSG en finale de la Coupe de France après avoir éliminé Montpellier aux tirs au but

Le match : 2-2, 5-6 t.a.b.

Le match : 2-2, 5-6 t.a.b.

Privé de la finale de Ligue des champions par Manchester City la semaine dernière, dans un malheureux abandon de la course au titre en Ligue 1, le PSG se donne la chance de remporter le trophée en fin de saison. A voir aussi : La finale de la Coupe de France se déroulera à huis clos. Sans Di Maria et Neymar, remplaçants au coup d’envoi, les Parisiens ont d’abord été disciplinés sur la pelouse de Montpellier en demi-finale de Coupe de France.

Ils peuvent compter sur le grand Kylian Mbappé, le double écrivain, mais poussé par la fusillade des beaux habitants de l’Hérault. Après avoir été raté par Junior Sambia, Moise Kean a tourné un tir décisif. Ainsi, Paris disputera sa 19e finale de Coupe (record de l’OM égal) mercredi prochain, contre Monaco ou Rumilly Vallières (N2), qui disputera l’autre demi-finale jeudi (21h15).

Les tireurs parisiens (Di Maria, Draxler, Paredes, Marquinhos, Neymar et Kean) ont donc réalisé le parfait style Mosson, dans une séance que le PSG aurait pu éviter car dominée par la séquence. Si Mbappé est brillant (voir ci-dessous), le club de la capitale s’est aussi quelque peu inspiré. Idrissa Gueye illustre ce point avec une grande activité, défensive et offensive, en début de partie. Le joueur sénégalais a joué un grand rôle dans l’ouverture du score avec son un ou deux avec Mauro Icardi jusqu’à son dévouement à la perfection dans la course Mbappé (10e). Il a effectué quelques passes serrées au cœur de la première mi-temps (12, 16, 37), où Paris a eu plusieurs chances de casser. Alessandro Florenzi a même trouvé la qualité au centre de ses débuts dans la capitale. Problème: l’Italie est directement impliquée dans l’égalisation MHSC, pour le miracle de Gaëtan Laborde (45e, voir ci-dessous).

Cependant, le Parisien sérieux n’a pas été ébranlé, et le talent de Mbappé a permis au PSG de revenir en tête (50e). Mais là encore, Paris ne pouvait pas voler loin, avec des échecs majeurs notamment de Pablo Sarabia (58e). Et il a de nouveau peur. Keylor Navas déchaîne une puissante attaque de Ristic avec une belle parade (80e), mais ne peut rien faire sur le nouvel égaliseur d’Andy Delort, servi par Laborde sur la contre-attaque initiée par Hilton (83e). Le vétéran Hérault a sauvé devant Icardi à la 93e minute, avant d’être arrêté par Bertaud devant Danilo Pereira (94e). Mais le rêve du MHSC s’est arrêté peu de temps après.

Sources :

Ceci pourrait vous intéresser