Le procès du pilier du XV de France Mohamed Houas pour cambriolages encore reporté

Le procès du pilier du XV de France Mohamed Houas pour cambriolages encore reporté

Le procès par effraction du pilier 15 du rugby français Mohamed Houas, reporté pour la première fois le 28 mai, sera à nouveau reporté à septembre ou octobre en raison du calendrier judiciaire « encombré », a annoncé vendredi son avocat.

« Le président du palais de justice de Montpellier nous a demandé s’il était possible de renvoyer l’affaire car l’audience du 28 mai semble surchargée », a expliqué Me Marc Gallix, l’avocat de Montpellier à l’AFP, confirmant les informations de L’Equipe: « Nous avons accepté d’être licencié, compte tenu de la taille du rôle ».

La date exacte de l’audience sera annoncée le 28 mai, date à laquelle débutera l’audience prévue.

Initialement prévu pour le 29 janvier, ce procès a d’abord été reporté au 28 mai pour permettre au joueur de participer à l’entraînement de l’équipe de France et de bien se préparer pour les Six Nations.

Arrêté en 2014 et détenu pendant quatre jours dans le cadre d’une enquête sur une série d’introductions par effraction dans un tabac, Mohamed Haouas a été renvoyé pour vol lors d’effractions.

Formé pour la première fois en équipe de France en février 2020 en raison du choc des Six Nations face à l’Angleterre, Mohamed Haouas, 27,1,85 m pour 127 kg, est aujourd’hui un incontournable en première ligne du XV tricolore.

Arrivé tardivement au rugby, à l’âge de 15 ans, grâce à une opération du conseil général de l’Hérault dans son quartier Petit Bard à Montpellier, l’ancien supporter de taekwondo a très vite trouvé sa place au milieu des ovales.

Sources :