Le Drouais Gauthier Mvumbi va devenir ambassadeur du handball américain

Key Gauthier Mvumbi est entré à l’écran en janvier avec une sélection de la RD Congo de World Kong. À tel point que l’ancienne star de la NBA Shaquille O’Neal du club de handball de Detroit (USA) a proposé à Drouaisi d’être son ambassadeur. Entrevue.

Le rêve continue! Grâce aux réseaux sociaux entre l’un des plus grands basketteurs de la planète NBA et Drouais Gauthier Mvumbi, avec son corps impressionnant, il n’a pas disparu depuis des semaines. Plutôt l’inverse. Avant de se voir plutôt que sur les écrans entrecoupés, les deux hommes pourront se faire un câlin grandeur nature.

Face à face, un juge du Livre Guinness des Records du Monde devrait le faire cet été aux alentours de Detroit, dans le «Shaq» qui cherche à développer le handball aux États-Unis. Un rôle de carte pour son nouvel ami.

Vous deviendrez Gauthier Mvumbi, l’ambassadeur américain du handball. Dites-nous!

J’aiderai à promouvoir le handball aux Etats-Unis, j’aiderai à son développement. Je participerai à des stages, des camps d’été, des matchs de gala. Je vais continuer encore et encore, mais surtout je continue à être un joueur de handball en France ou en Europe.

Drouais Gauthier Mvumbi fait tout un plat … Shaquille O’Neal!

Quelles grandes villes d’Amérique?

Le club de Detroit m’a contacté. Dans un avenir proche, Shaquille O’Neal devrait également participer. Prendre en charge. «Shaq» veut mettre un pied dans sa main et en faire un tournoi attractif. Au cours des cinq prochaines années…

Restez-vous en contact avec la star de la NBA ?

On se parle régulièrement. Je vais généralement en juillet pour me voir pour la première fois. Ce sera quelque chose!

Côté handball, continuerez-vous votre carrière à Dreux, club né de la fusion entre le DAC (N2) et le COV (N1) ?

Non, Dreux, je quitte le DAC de handball. Je vais signer pour un club, peut-être à l’étranger. Cela touche à sa fin. Attendons.

Est-ce décevant de quitter la région du Drou?

Nous n’étions pas d’accord. Ma première idée était de rester, mais les patrons ne voulaient pas travailler avec un agent. Ils pensaient que j’étais jeune au club alors que je n’en avais pas besoin. Je suis un peu déçu.

Sources :