Handball algérien : le cri de détresse d’un groupe de handballeurs !

Handball algérien : le cri de détresse d'un groupe de handballeurs !

Le handball algérien est dans un état déplorable! Alors que les élections fédérales offrent une sombre perspective sur l’élection présidentielle au forceps d’Habib Labane, les joueurs locaux (hommes et femmes) ont lancé un cri de détresse pour alerter le MJS algérien face à une crise.

L’épidémie a eu un effet dévastateur sur la morale, les systèmes et les finances du sport dans le monde entier, mais en Algérie, à l’exception du football redynamisé dont nous nous préparons à débattre. Au premier jour du retour de Ligue 1 mardi, certains entraîneurs attendent patiemment l’approbation pour démarrer le service.

Et il n’est pas rare qu’un groupe d’artisans (garçons et filles) fasse des apparitions sur les réseaux sociaux et fasse pression sur leur statut, exhortant les autorités à les aider. Nous, les joueurs de main basse, les joueurs de handball de tous grades et de toutes divisions, sommes indignés par notre position depuis plus d’un an (14 mois), où nous nous tenons bien dans nos opérations au niveau de notre équipe, c’est sans prix ni compensation tant que la compétition n’est pas sanctionnée par la fédération silencieuse de la fédération à ce jour. (Pas de signe de sympathie ou petit SMS d’unité manifesté par le dernier et son président) », ont-ils écrit.

Ils tiennent même à se rappeler que ceux de leur deuxième équipe de sport n’ont pas d’équipement. « Personne ne nous a aidés même si nous sommes des acteurs clés de ce régime », ont-ils noté. C’est ainsi qu’ils ont lancé cet appel: «Nous demandons aux autorités gouvernementales, au ministre de la Jeunesse et des Sports, à toutes les parties prenantes, à tous les niveaux, de nous aider. Nous avons des familles à nourrir, des écoliers, alors s’il vous plaît, restaurez nos droits, alors que nous élevions les couleurs de l’emblème national alors que notre Algérie avait tant besoin de nous », ont-ils conclu.

Sources :