Four Nations : Arrêtez-tout, les All-Blacks ont perdu face à l’Australie leur premier match depuis un an

Four Nations : Arrêtez-tout, les All-Blacks ont perdu face à l'Australie leur premier match depuis un an

Une semaine après avoir humilié l’Australie sur ses terres, la Nouvelle-Zélande s’est inclinée face à son éternelle rivale océanienne (24-22), subissant une défaite samedi à Brisbane, sa première défaite en Coupe du monde au Japon, en octobre 2019 Les All Blacks, double Mondial Tenant du titre de la Coupe, perdu en demi-finale contre l’Angleterre avant de prendre la troisième place.

Depuis leur retour sur les terrains en octobre, ils avaient concédé un égaliseur puis battu les Wallabies à deux reprises et, notamment, une victoire historique (43-5) samedi dernier à Sydney lors de la première journée du Rugby Championship. Il s’agit du plus grand écart de l’histoire entre les deux équipes. Devant plusieurs milliers de spectateurs banalisés, les Wallabies ont tout fait pour éviter de tels sous-vêtements et ont été récompensés de leurs efforts face à la Nouvelle-Zélande bien moins excitants dans le match que samedi dernier.

L’entraîneur Ian Foster a quitté Aaron Smith – Richie Mo’unga et a remplacé Beauden Barrett en N.10. Mais le meilleur joueur des championnats du monde 2016 et 2017 et ses partenaires sont tombés sur une équipe australienne rude qui les a émus du début à la fin.

Le jeu est devenu très musclé. Chaque équipe a reçu un carton rouge pour un tacle haut : d’abord le pilier droit du Néo-Zélandais Ofa Tu’ungafasi puis le troisième ligne australien Lachlan Swinton, un scénariste de 35 minutes pour une prestation réussie pour sa première sélection sous la tunique dorée.

La rencontre a également été marquée par plusieurs conflits : le capitaine des All Blacks Sam Cane avec son pilier gauche James Slipper ou le demi demi de mêlée néo-zélandaise avec son partenaire « Aussie » Nic Whyte. Les Australiens ont fait plus que rivaliser. Ils ont terminé deuxième en moins de cinq minutes sur l’inspiration de Reece Hodge, qui a commencé à l’ouverture après la très difficile apparition internationale de Noah Lolesio samedi dernier.

Sources :