Économie digitale – Sur Instagram, les entrepreneurs de la basket sont rois

Économie digitale – Sur Instagram, les entrepreneurs de la basket sont rois

Dans un contexte de collections exclusives, le prix des vêtements et des chaussures prend de l’ampleur en ligne. Une économie de revente se dessine.

Vidéo: Entreprise de baskets, la sélection des spécialistes Hideout

Sur Instagram, vous devez montrer une patte blanche. Les secrets de la «revente» – la revente en ligne – ne seraient pas ouverts au premier venu. Par messages interposés, vous devez rassurer, négocier et montrer votre carte de presse. Notre interlocuteur virtuel est catégorique, « d’autres écrivains » ont tenté d’infiltrer des groupes en ligne et se sont rapidement cassé les dents. En quelques échanges, il négocie son anonymat avant de continuer. Oui, il est prêt à se confier sur son activité. Et oui, cela consiste à revendre des baskets et autres vêtements.

À première vue, rien de très subversif à ce sujet. Mais ces quelques préliminaires ajoutent un petit quelque chose d’exclusif, tout à fait en phase avec les codes de la jeunesse du moment. On joue le jeu et on découvre vite que Dimitri * a 16 ans, et que, comme beaucoup d’adolescents à Genève – en Suisse, dans le monde – il dirige une petite entreprise en ligne. Tout simplement, c’est la mode sur les réseaux sociaux.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

Sources :